Samedi 2 mai 2020

Pour le dimanche des Myrophores

Très chers amis et fidèles,
Mes très chers frères en Christ,

 

« Confinement » planétaire exige : nous n’aurons encore pas la joie de vous voir ce dimanche… Mais nul ne peut nous enlever celle de vivre notre communion en Christ. La communion est la vraie et durable présence spirituelle ; le face à face physique n’en est que la pâle représentation, son opacification, son édulcoration.

Il n’en demeure pas moins vrai que nous sommes incarnés, et que des retrouvailles fraternelles nous feraient le plus grand bien, et par-dessus tout, bien sûr, la possibilité de recevoir de nouveau le viatique éternel duquel le diable nous sépare.

Nous sommes scandalisés de la légèreté, le mépris, la morgue avec laquelle le Premier Ministre traite les chrétiens dans notre pays. Ça ne nous étonne pas, l’Agitateur Malin signe toujours ses forfaitures ; ça ne peut que nous inciter à plus de profondeur dans notre foi en Celui qui est vainqueur du Monde : « courage, j’ai vaincu le monde » (Jn 16,33).

Nous constatons avec satisfaction que certains évêques commencent à réagir, d’une fermeté réelle, mais docile. Des prêtres aussi s’insurgent, des mouvements de jeunes également, touchants de foi et de sincérité. Nous attendons encore que les orthodoxes soient fidèles à leur appellation et se fassent entendre. Puissent ces réactions rester toujours iréniques et démontrer que la foi en Christ n’est pas une tocade passéiste, mais qu’elle représente « la jeunesse du monde » et son salut. Puissent-elles aussi inciter les dirigeants à laisser les Chrétiens faire « leur travail » de transfiguration du monde, notamment par la célébration liturgique et la Prière en Église, selon son mode propre, qui est celui que nous a montré le Christ et que l’Esprit-Saint rend éternellement vivant et actuel. Souhaitons que ce soit le signe d’une prise de conscience de la place de l’Eglise dans le monde contemporain, en butte en la non-croyance en Jésus Christ, Dieu-Homme.

Nous célébrons ce dimanche la mémoire des saintes femmes myrophores que nous présentent les évangélistes. Elles se présentaient hardiment devant le Tombeau, pourtant gardé, de leur Maître, et elles l’ont trouvé vide. Étrange similitude avec notre présente situation. Si nos églises sont ouvertes, si on peut y commercer des cierges et des icônes, voire faire quelques métanies devant les icônes et vénérer Ceux qu’elles rendent sacramentellement (mystiquement) présents, elles sont vides : les saints Mystères ne peuvent pas y être dispensés ! Ordre de Pilate !

Mais sont-elles si vides que cela ? J’en ai moi-même fait un long compte-rendu après Pâques, relation que certains ont trouvé exagérément trop longue. Chanter les louanges de Dieu paraît toujours trop long aux yeux « du monde ». A nos chefs aussi ; c’est pourquoi ils les suppriment ! Mais là n’est pas le sujet sur lequel je souhaite attirer, cette année, votre attention. Toutes ces saintes femmes n’ont-elles vu le sépulcre que véritablement vide ? Et qui est la première à s’y être rendu ? Et Celle-ci, qu’a-t-elle vu réellement ?

Pour répondre à ces questions et à d’autres, je vous livre encore un document patristique : Vous verrez-là comment saint Grégoire Palamas démontre là que la première à avoir vu le Seigneur ressuscité d'entre les morts fut la Mère de Dieu. C’est La Même qui aujourd’hui dans nos églises désertées, nous apprend à voir avant tous, que le Christ est vraiment ressuscité !

Père Elie

Homélie sur l’union au Christ

Homélie sur l’union au Christ

Cette homélie a été prononcée par l’Archimandrite Élie au monastère de la Transfiguration, le 1° décembre 2019, dimanche de L'aveugle de Jéricho. L'homélie commente l'épitre de Saint Paul (Eph. 2,14-22)Thèmes abordés En s'incarnant à Noël, le Christ nous unit à la...

lire plus
La Liturgie pascale sur le monde

La Liturgie pascale sur le monde

Lundi 27 avril La Liturgie pascale sur le monde Très chers amis et fidèles, Mes très chers frères en Christ,   Huit jours après Pâques plusieurs enquêtent encore, plus ou moins discrètement, pour savoir s’il y a eu du monde au monastère pour célébrer Pâques,...

lire plus
Pour le dimanche de Thomas

Pour le dimanche de Thomas

Samedi 25 avrilPour le dimanche de ThomasTrès chers amis et fidèles, Mes très chers frères en Christ,   La Semaine radieuse s’achève, et nous sommes encore tout remplis de la joie de la Résurrection. Il nous faut garder cette joie, cette certitude. L’Église nous...

lire plus
Pour le jeudi radieux

Pour le jeudi radieux

Jeudi 23 avril Jeudi Radieux Très chers amis et fidèles, Mes bien-aimés frères en Christ, Christ est ressuscité ! En ce jeudi Radieux et fête du saint mégalomartyr Georges le Tropéophore, je vous livre un autre hymne de saint Romanos. Ne soyez pas trop vite critiques...

lire plus
Pour la nuit Pascale

Pour la nuit Pascale

Samedi 18 avril 2020Pour la Nuit Pascale Très chers amis et fidèles, Mes bien-aimés frères en Christ, Dans l’urgence de répondre à votre demande de texte pour cette nuit, et pris par les offices et leurs préparation et de nombreux téléphones ou messages, je n’ai pas...

lire plus
Raison garder

Raison garder

Raison garder… Qu’est-ce à dire ? Dans son sens le plus obvie, cette expression invite à ne pas se laisser envahir par des images emplies d’affects, par des émotions intempestives, ces mauvaises conseillères … En français, notre mot raison forme un doublet avec le terme ration : tous deux dérivent d’une même racine latine : ratio, qui évoque l’idée de peser, de calculer, d’évaluer.

lire plus

Donnez des vitraux à la nouvelle église du monastère

Le monastère de la Transfiguration organise une campagne de financement participatif pour la création des vitraux de la nouvelle église.

 

Vous pouvez y contribuer

Construction de la nouvelle église

Les journées du Monastère de la Transfiguration

En raison de la crise sanitaire actuelle, les journées du monastère prévues initialement le 2 et 3 mai 2020 sont reportées à une date ultérieure

Actualités des travaux de la nouvelle église

La construction de l’atrium est bien avancée

La construction de l’atrium est bien avancée

Les murs d'enceinte de l'atrium sont maintenant terminés. La porte ouest qui permettra l'accès au catholicon pour les personnes extérieures au monastère est ouverte ainsi que les ouvertures de fenêtre. La construction de la galerie de circulation du premier étage est...

lire plus
Construction des murs de parement en pierre

Construction des murs de parement en pierre

La façade ouest du catholicon commence à prendre son aspect définitif avec la construction du mur extérieur de parement en pierre. Après la pose d'une mousse isolante sur le béton, les maçons ont entamé, depuis le début du mois de mai, l'élévation du mur de parement...

lire plus
Eglise monastère de la Transfiguration