Le Synaxaire.
Vie des Saints de l’Eglise orthodoxe.

hiéromoine Macaire.
Monastère de Simonos Pétra
au Mont Athos

Le Synaxaire est publié avec la bénédiction du patriarche oecuménique.

IEPA MONH ΣIMΩNOΣ ΠETPAΣ AГΙΟΝ OPOΣ

Projet d’extension
du Monastère

 Aux sources et ouvrages de références consultés pour cet ouvrage, nous avons ajouté un certain nombre d’études récentes sur l’hagiographie byzantine. On pourra trouver les bibliographies particulières des saints dans : BHG, BSS, BSO, DHGE, DicSpir, ΘHE, Baudot J. & Chaussin, etc.

 Pour les livres bibliques, que nous utilisions en général la version des Septante, les abréviations sont celles des éditions courantes de la Bible hébraïque (Bible de Jérusalem, TOB)


1. Sources principales consultées.

AASS,  Acta Sanctorum, 67 vols., Bruxelles Venise Paris 1643-1940.

Adrian Archim., Heiligenjaar Heiligenlevens voor elke dag, 13 vols., La Haye 1985-1995.

Anal. Boll.,  Analecta Bollandiana. Revue critique d’hagiographie, Bruxelles 1882–.

Baudot J. & Chaussin, Vies des Saints et des Bienheureux selon l’ordre du Calendrier par les RR. PP. Bénédictins de Paris, 13 vols., Paris 1931-l959.

 Vies des saints russes [en russe], Monastère de la Protection Bussy-en-Othe 1977.

Bovon F.  et Geoltrain P., Écrits apocryphes chrétien I, « La Pléiade », Paris 1997.

BSS,  Bibliotheca Sanctorum, éd. Amore A. etc. [Inst. Giovanni XXIII della Univ. Lateranense], 13 vols., Rome 1961-1970.

BSO Bibliotheca Sanctorum Orientalium: Enciclopedia dei Santi. Le Chiese orientali. Suppléments de BSS, 2 vols., Rome 1998-1999.

Cyrille de Scythopolis, Vies des moines de Palestine, éd. E. Schwartz, Leipzig 1939, trad. fr. Festugière, Les moines d’Orient III, 1-3, Paris, 1962-1963.

Dimitri de Rostov, The Great Collection of the Lives of the Saints, (tr. T. Marretta), House Springs MO,1995–.

Doukakis D. (éd.), Mέγας Συναξαριστὴς πάντων τῶν  Ἁγίων, 12 vols., Athènes 1889-1896.

Dubois J. (éd.), Le Martyrologe d’Usuard, [Subsidia Hagiographica 40], Bruxelles 1965.

Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, SC 31, 41, 65, 73.

 The Synaxarion of the Monastery of the Theotokos Evergetis. Sept.-Febr. l, éd. trad. Jordan, R.H., [Belfast Byz. Texts and Transl. 6/5], Belfast 2000.

Galanos M., Oἱ Bίοι τῶν Ἁγίων ὁλοκλήρου τοῦ ἔτους ἐπὶ τῇ βάσει τῶν ἀκριβεστέρων πηγῶν, 12 vols., Athènes 1907 (réimpr. Athènes 1985).

Garitte G. (éd.), Le Calendrier Palestino-Géorgien du Sinaiticus 34, xe siècle, [Subsidia Hagiographica 30], Bruxelles 1958. (rédigé par Jean Zossimé, ce document est d’une grande importance pour l’histoire de l’hagiographie byzantine et nous aurons souvent à le mentionner).

Guérin P., Les Petits Bollandistes, 17 vols., Paris 1874.

Guillaume D. Ménées (trad. complète des Ménées), 12 vols., Rome 1981-1991

Guillaume D. trad. Synaxaire métrique et tables du Ménée, Rome 1991.

Hamman A. (tr.), La Geste du Sang, Paris 1953.

 Saint Herman Calendar, Platina CA 1977–.

Hollingsworth P., The Hagiography of Kievan Rus’, [Harvard Library of Early Ukrainian Literature 2], Cambridge MA 1992.

Ioannou I. (éd.), Mνημεῖα Ἁγιολογικά, Venise 1884 (rééd. Leipzig 1973).

Leclercq H., Les Martyrs. Recueil de pièces authentiques sur les martyrs depuis les origines du christianisme jusqu’au xxe siècle, Abbaye de Farnborough 1903-1924.

Langis M. (éd.), Ὁ Mέγας Συναξαριστὴς τῆς Ὀρθοδόξου Ἐκκλησίας, 14 vols., Athènes6 1980-1984.

Latysev V.V. (éd.), Hagiographica Graeca Inedita, [Mémoires de l’Académie Impériale de St Pétersbourg VIII], XII,2, Saint-Pétersbourg 1914.

Macaire de Corinthe et Nicodème l’Hagiorite, Συναξαριστὴς τῶν Nεομαρτύρων, Thessalonique 1989.

 Martyrologe Syriaque de 411, éd. F. Nau, Patrologia Orientalis X, 46, Paris 1912.

 Martyrologium Romanum, Vatican 1956.

 Ménologe Impérial, Menologii Anonymi Byzantini, saeculi X., éd. Latysev V.V., 2 vols, St Petersbourg 1911 (rééd. Leipzig 1970).

 Ménologe de Basile II, texte  PG 117, 19-614. Facsimile du ms Vat. Gr. 1613 : Il Menologio di Basilio II, [Codices e Vaticanis Selecti VIII], Turino 1907.

Musurillo H. (éd., tr.), The Acts of the Christian Martyrs, Oxford 1972.

Nicodème l’Hagiorite, Nέον Ἐκλόγιον, περιέχων Bίους ἀξιολόγους διαφόρων Ἀγίων Ἐκλεχθῶν καὶ εἰς ἁπλὴν φράσιν μεταγλωττισῶν, Athènes3 1974.

—————, Συναξαριστὴς τῶν Δώδεκα Mηνῶν, 2 vols, Athènes2 1868 [nouvelle éd. en 4 vols, Thessalonique 1984].

—————, Nέον Mαρτυρολόγιον, Athènes3 1961.

Nilles K., Kalendarium manuale utriusque Ecclesiae Orientalis et Occidentalis, 2 vols., Innsbruck2 1896-1897.

Pallade, Histoire Lausiaque, éd. Butler C, Cambridge 1904, trad. fr. N. Molinier [Spiritualité Orientale 75], Abbaye de Bellefontaine 1999.

Papadopoulos-Kerameus A. (éd.), Ἀνάλεκτα ἱεροσολυμιτικῆς σταχυολογίας, 5 vols., St Petersbourg 1891-1898 (rééd. Bruxelles 1963).

—————, Συλλογὴ παλαιστινῆς καὶ συριακῆς ἁγιολογίας, [Pravoslavny Palestinskij Sbornik XIX.3], St-Pétersbourg 1907.

—————, Varia graeca Sacra, [Pravoslavny Palestinskij Sbornik], St Petersbourg 1907 (rééd. Leipzig 1970].

 The Kiev Caves Paterikon, trad. L. Puhalo et V. Novakshonoff, Chilliwack (Canada)1979.

PG  Patrologia Graeca, éd. J. P. Migne, 161 vols., Paris 1857-1866.

Pielin P., Supplément aux Vies des saints et spécialement aux Petits Bollandistes, 3 vols., Par-is sans date.

PL Patrologia Latina, éd. J. P. Migne 250 vols., Paris 1844-1864.

PO  Patrologia Orientalis, éd. R. Graffin etc., Paris 1908–.

Popovic Justin, Vies des saints (en serbe), 12 vols., Belgrad 1972-1977.

SC Sources Chrétiennes, Paris 1940–.

Rogich D. M., Serbian Patericon, 3 vols., Platina CA 1994.

Ruinart Th. (éd., tr.), Acta primorum Martyrum sincera et selecta, Paris 1689 [Ratisbonn2 1859].

 Les Sentences des Pères du Désert, vol. 1, Série alphabétique, Abbaye de Solesmes, Sablé-sur-Sarthe 1981

Syn Cp, Synaxarium Ecclesiae Constantinopolitanae, éd. H. Delehaye, [Propylaeum ad Acta SS. Novembris], Bruxellis 1902. (notre source principale).

Socrate le Scolastique, Histoire ecclésiastique, PG 67,29-842.

Sozomène, Histoire ecclésiastique, PG 67,843-1630 = SC 306, 418.

Syméon le Métaphraste, Vies des saints, PG 114-116.

Théodoret de Cyr, Histoire ecclésiastique, PG 82,881-1280.

—————, Histoire des moines en Syrie, SC 234, 257.

Théophane le Confesseur, Chronographie, éd. De Boor, Leipzig 1883.

Tsamis D. éd., Mαρτυρολόγιον τοῦ Σινᾶ, Thessalonique 1989.

—————,  Γεροντικὸν τοῦ Σινᾶ, Thessalonique 19912.

—————, Tὸ Mητερικόν. Διηγήσεις καὶ βίοι τῶν ἁγίων Mητέρων τῆς Ἐρήμου, Ἀσκητριῶν καὶ Ὁσίων Γυναικῶν τῆς Ὀρθοδόξου Ἐκκλησίας, 5 vols., Thessalonique 1993–1995.

Velimirovic Nikolaï, The Prologue of Ochrid: Lives of the Saints and Homilies for every Day in the year, [tr. Mother Maria], 4 vols., Birmingham 1985-86.

 Wondrous is God in His Saints ! A Compendium of Saints and Feasts of the Orthodox Church, Alamogordo New Mexico 1985.


2. Études.

Abrahamse, D. F., « On the Afterlife of Italo-Greek Saints’ Lives », Byz. Forsch. 20 (1994) 59-71.

Aigle D.  éd., Saints orientaux, Paris 1993.

Aigrain R., L’Hagiographie. Ses sources, ses méthodes, son histoire, Paris 1953 (2e éd. 2000 avec une ample bibliographie générale).

Alivisatos A., Ἡ ἀνακήρυξις τῶν ἁγίων ἐν τῇ Ὀρθοδόξῳ Ἐκκλησίᾳ, Athènes 1948.

Amore A., « Culto e canonizzazione dei Sancti nell’antichità cristiana », Antonianum 52 (1977), 38-80.

Anderson G., Sage, Saint and Sophist: Holy Men and Their Associates in the Early Roman Empire, Londres New York 1994-2001.

Andreyev I., Russia’s Catacomb Saints Lives of the New Martyrs, Platina CA 1982.

Angenendt A., Heilige und Reliquien. Die Geschichte ihres Kultes vom frühen Christentum bis zur Gegenwart, Munich  1994.

Attwater D., Saints of the East, Londres 1963.

Auzépy M. F., « L’analyse littéraire et l’historien : l’exemple des vies de saints iconoclastes », Byz.-Slav. 53 (1992) 1, 57-67.

—————, L’hagiographie et l’iconoclasme byzantin. Le cas de la Vie d’Étienne le Jeune, [Birmingham Byzant. and Ottoman Monographs 5], Aldershot 1999.

Balan I. Archim., Romanian Patericon. Containing the Lives and Sayings of the Saints and Monastic Fathers who Labored in the Land of the Romania from the Fourth to the Twentieth Centuries, Vol. 1 Third-Eighteenth Centuries, Platina CA.

Barbounes, M.G. « Les traditions populaires byzantines dans les textes hagiographiques », Byzantiaka 18 (1998), 225-261.

Bardy G., « Biographies spirituelles (Antiquité, Orient) », DSpir 1, 1624-1634.

Barnes T., « Pre-Decian Acta Martyrum », Journal of Theological Studies 19 (1968), 509-31.

Baumeister T., Genèse et évolution de la théologie du martyre dans l’Eglise ancienne, [Traditio Christiana 8], Berne 1991.

Baumstark A., « Der antiochenische Festkalendar des frühen sechsten Jahrhunderts », Jahbuch für Liturgiewissenschaft 5 (1925), 123-135.

Behr-Sigel E., Prière et Sainteté dans l’Église Russe, Paris 1950.

Benz E. (éd.), Russische Heiligenlegenden, Zürich 19832.

Berardino A. (éd.), Dictionnaire encyclopédique du christianisme ancien, Paris 1992.

Besse J., « Saintes figures de Bulgarie », Contacts 96 (1976), 332-346.

BHG, H. Halkin, Bibliotheca Hagiographica Graeca, 3 vols., [Subsidia Hagiographica 8], Bruxelles 19573.

BHGsup, Supplement : Novum Auctorium, [Subsidia Hagiographica 65], Bruxelles 1984.

BHL, H. Delehaye, Bibliotheca Hagiographica Latina antiquae et mediae aetatis, 2 vols., [Subsidia Hagiographica 6], Bruxelles 1898-1901.

BHO,  Bibliotheca Hagiographica Orientalis, Bruxelles 1910.

Binns J., Ascetics and Ambassadors of Christ. The monasteries of Palestine (314-631), Oxford, 1994.

Boglioni, P., « Les animaux dans l’hagiographie monastique » in L’animal exemplaire au Moyen-Age, Ve-XVe siècles, éd. Berlioz J. et Polo de Beaulieu M.A., Rennes 1999, 51-80.

Bojovitch, B. I., L’idéologie monarchique dans les hagio-biographies dynastiques du Moyen-Âge serbe, [Orientalia Christiana Analecta 248], Rome 1995.

Boulhol P., « Hagiographie antique et démonologie. Notes sur quelques Passions grecques (BHG 962z, 964 et 1165-66) », An. Boll. 112 (1994), 255-303.

Boussel P., Les reliques et leur bon usage, Paris 1971.

Bozoky A. et Helvétius A-M. éd., Les reliques: objets, cultes, symboles, Louvain 1999.

Brown P., « The Rise and Function of the Holy Man in Late Antiquity » in The Byzantine Saint, Birmingham 1981.

—————, The cult of the saints. Its rise and function in Latin Christianity, Chicago 1981.

—————, Society and the Holy in Late Antiquity, Chicago 1982.

—————, « The Saint as Exemplar in Late Antiquity » in Saints and Virtues, éd. John Hawley, Berkeley 1987, 3-14.

—————, « Arbiters of the Holy: The Christian Holy Man in Late Antiquity » in Authority and the Sacred: Aspects of the Christianisation of the Roman World, Cambridge 1995, 57-78.

Chitty D. J., The Desert a City: An Introduction to the Study of Egyptian and Palestinian Monasticism under the Christian Empire, Oxford 1966.

Chrystou P., Tὸ Ἁγιολόγιον τῆς Θεσσαλονίκης, [Kέντρον Ἁγιολογικῶν Mελετῶν Ἱερᾶς Mητροπόλεως Θεσσαλονίκης], t. 1, Thessalonique 1996.

—————, « Mαρτυρολόγιον », ΘHE 8, 795-798.

Coleman N., « The use of dialogue in the Vitae Sanctorum », Journal of Theological Studies 27 (1926), 388-395.

Constantin métropolite de Derkon, « Ἡ ἀναγνώρισις ἁγίων ἐν τῇ Ὀρθοδόξῳ Ἐκκλησίᾳ », Annales du Foyer des Théologiens de Halki I, Athènes 1987, 225-232.

Constantin métropolite de Serrès, « Περὶ ἀναγνωρίσεως τῶν Ἁγίων ἐν τῇ Ὀρθοδ. Ἐκκλησίᾳ », Θεολογία 27 (1956), 609-615.

Constas N., « An Apology for the Cult of Saints in Late Antiquity: Eustratius of Constantinople; On the State of Souls after Death (CPG 7522) », Journal of Early Christian Studies 10 (2002), 267-285.

Costa Louillet G., « Saints de Constantinople aux viiie, ixe et xe s. », Byzantion 24 (1954), 179-263, 435-511.

—————, « Saints de Sicile et d’Italie méridionale aux viiie, ixe et xe s. », Byzantion 29-30 (1959-60), 89-173.

—————, « Saints de Grèce aux viiie, ixe et xe s. », Byzantion 31 (1961), 309-369.

Cox P., Biography in Late Antiquity: The quest for the Holy Man, Berkeley CA 1983.

Dagron G., « L’ombre d’un doute : L’hagiographie en question, Vle-XIe siècle », Dumbarton Oaks Papers 46 (1992), 59-68.

Daix G., Dictionnaire des saints, Paris 1996.

Daniélou J. etc., Nouvelle Histoire de l’Église, 5 vols., Paris 1963.

Danilouchkin M B., Vies des saints nouvellement proclamés de l’Église Orthodoxe Russe (en russe), 2 vols., St Pétersbourg, 2001.

Darrouzès J., « Les calendriers byzantins en vers », Revue des Études Byzantines 16 (1958), 59-84.

Deicha S., « Les Saints mariés » in Le Mariage. Conférences Saint Serge Paris 1993 [Eph.liturg., Subs. 77], Rome 1994, 87-102.

Delehaye H., « Les Ménologes grecs », Anal. Boll. 16 (1897), 311-329

——―――, Les versions grecques des Actes des Martyrs Persans sous Sapor II, PO II, 4 (1905), 405-560.

—————, « Saints de Chypre », Anal. Boll. 26 (1907), 161-301.

—————, « Les femmes stylites », Anal. Boll. 27 (1908), 391-92.

—————, « Les premiers ‘Libelli Miracolurum’ », Anal. Boll., 29 (1910), 427-434.

—————, « Saints de Thrace et de Mésie », Anal. Boll. 31 (1912), 161-300.

—————, « Martyr et Confesseur », Anal. Boll., 39 (1921), 20-49.

—————, « Les Martyrs d’Égypte », Anal. Boll. 40 (1922), 1-54; 299-364.

—————, Les Saints Stylites [Subsidia Hagiographica 14], Bruxelles 1923 [àνατ. 1962].

—————, « Les Recueils antiques de Miracles des Saints », Anal. Boll. 43 (1925), 7-85.

—————, Sanctus. Essai sur le culte des Saints dans l’Antiquité, [Subsidia Hagiographica 17], Bruxelles 1927.

—————, « La méthode historique et l’Hagiographie », Bulletin de l’Académie Royale de Belgique (1930), 218-231.

—————, Les origines du culte des martyrs, [Subsidia Hagiographica 20], Bruxelles2 1933 [rééd. 1977].

—————, Les légendes hagiographiques, Bruxelles4 1955.

—————, Les Passions des Martyrs et les genres littéraires, Bruxelles2 1966.

—————, Mélanges d’Hagiographie grecque et latine, Bruxelles 1966.

—————, Synaxaires byzantins, Ménologes, Typika, Londres 1977.

—————, L’ancienne hagiographie byzantine. Les sources. Les premiers modèles. La formation des genres. Conférence prononcée au Collège de France en 1935 publ. par Joassart B. et Lequeux X., [Subsidia. Hagiographica 73], Bruxelles 1991.

Delierneux N., « L’exploitation des topoi hagiographiques : du cliché figé à la réalité codée », Byzantion 70 (2000) 1, 57-90.

Déroche V., « Pourquoi écrivait-on des recueils de miracles ? L’exemple des Miracles de saint Artémios » in Les Saints et leur Sanctuaire à Byzance [Byzantina Sorbonensia 11], Paris 1993, 95-116.

—————, « Tensions et contradictions dans les recueils de miracles de la première époque byzantine » in Miracula et karaima. Hagiographies médiévales comparées. Vol. 2, éd. Aigle D., Turnhout 2000, 145-166.

Derwicz M. et Dmitriev M.  éd., Fonctions sociales et politiques du culte des saints dans les sociétés de rite grec et latin au moyen âge et à l’époque moderne, Wroclaw 1999.

Détorakis Th. E., Oἱ Ἅγιοι τῆς πρώτης βυζαντινῆς περιόδου τῆς Kρήτης καὶ ἡ σχετικὴ πρὸς αὐτούς φιλολογία, [Bιβλιοθήκη Σοφίας N. Σαριπόλου 11], Athènes 1970.

Détorakis M., « La Guerre sainte dans l’Hagiographie byzantine : le cas de Saint Aréthas », xxe Congrès International des Études Byzantines. Pré-Actes, III. Communications libres, Paris 2001, 114.

Devos P., « “Lumière et lumière” dans trois Vies de Saints : Étienne le Jeune, Constantin-Cyrille, Clément d’Ochrida », An. Boll. 111 (1993), 249-258.

DHGE Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques, éd. A. Baudrillart, A. de Meyel & Et. van Cauwenbergh, Paris 1912-.

Dickie, M.V., « Narrative Patterns in Christian hagiography », Greek, Roman and Byz. Stud. 40 (1999), 813-898.

Drijvers, H. J.VC, « Rabbula, bishop of Edessa: spiritual authority and secular power » in Portraits of spiritual authority, éd.  W. Drijvers et W. Watt, Leyden 1999.

Dspir Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique, doctrine et histoire, éd. M. Viller, F. Cavallera & J. de Guibert, Paris 1937-95.

Dujcev I., « Les rapports hagiographiques entre Byzance et les Slaves » in Medioevo bizantino-slavo, Rome (1971) 3, 267-278.

Dummer, J., « Symeon Metaphrastes und sein hagiographisches Werk » Byz. Forsch. 18 (1992), 27-36.

Dumortier M. J., Les récits de trépas dans l’hagiographie grecque du ive au vie siècle, Louvain 1963 (mémoire dactylographié).

Dujcev, I. « Les rapports hagiographiques entre Byzance et les Slaves », Medioevo bizantino-slavo, Rome 1971, 3, pp. 267-278.

Dvornik F., The Making of Central and Eastern Europe, Londres 1949.

Ehrhard A., Die griechischen Martyrien, Strasbourg 1907.

 ————— Überlieferung und Bestand der hagiographischen und homiletischen Literatur der griechieschen Kirche, [Texte und Untersuchen 50-52], 3 vols., Leipzig 1936-39.

Efthymiadis S., « The Byzantine Hagiographer and his Audience in the Ninth and Tenth Centuries » in Metaphrasis. Redactions and Audiences in Middle Byzantine Hagiography, éd. Ch. Högel [Kults skriftserie 59], Oslo 1996, 59-80.

 ————— « Greek Byzantine Collections of Miracles. A Chronological and Bibliographical Survey », Symbolae Osloenses 74 (1999) 195-211.

 ————— « Byzantine hagiography as anti-biography », xxe Congrès International des Études Byzantines. Pré-Actes, II. Tables rondes, Paris 2001, 203.

 —————  éd., Byzantine Hagiography. A Handbook, Ashgate 2008.

Eustratiadès S., Ἁγιολόγιον τῆς Ὀρθοδόξου Ἐκκλησίας, Athènes 1935 (rééd. Athènes 1995).

 —————  Tὸ Ἑορτολόγιον τῆς Ὀρθοδόξου Ἐκκλησίας ἐξ ἀπόψεως ἡμερολογιακῆς, Athènes 1937.

 —————  Ἡ Θεοτόκος ἐν τῇ Ὑμνογραφίᾳ, Paris 1930.

Evdokimov P., « La sainteté dans la tradition de l’Église Orthodoxe », Contacts 73-74 (1971), 121-190.

Falkenhausen, V., « Bishops and Monks in the Hagiography of Byzantine Cyprus » in Medieval Cyprus. Studies in Art, Architecture and History in Memory of Doula Mouriki, éd. N. Sevcenko (Petterson) et C. Moss, Princeton 1999, 21-33.

Ferrante N., Sancti Italogreci in Calabria, Regio-Calabria 1981.

Fedotov G. P., The Russian Religious Mind, [Collected Works IV], Belmont MA 1975.

Festugière A. J., La Sainteté, Paris 1942.

 —————  Collections grecques de Miracles: Ste Thècle, SS. Côme et Damien, S. Cyr et Jean, S. Georges, Paris 1971.

 ————— « Lieux communs littéraires et thèmes de folklore dqns l’hagiographie primitive », Wiener Studien 73 (1960), 123-152.

Fliche-Martin, Histoire de l’Église, 21 vols., Paris 1950.

Florovsky G., Les saints byzantins de l’Église orthodoxe du ve siècle au viie siècle [en russe], Paris 1933.

Flusin B., Miracle et histoire dans l’œuvre de Cyrille de Scythopolis, [Études Augustiniennes 96], Paris 1983.

 —————  « Démons et Sarrasins », Travaux et Mémoires 11 (1991), 381-409.

 ————— « L’hagiographie monastique à Byzance au ixe et au xe siècle. Modèles anciens et tendances contemporains » in Le Monachisme à Byzance et en Occident. Aspects internes et relations avec la Société éd. Dierkens, Misonne et Sansterre Revue Bénédictine 103 (1993), 31-50.

 ————— « Le moine et le lieu : récits de fondation à Scété et dans le monde des Apophtegmes » in Saints orientaux, éd. D. Aigle, Paris 1993, 117-139.

 ————— « L’hagiographie palestinienne et la réception du concile de Chalcédoine », in LEIMON. FS L. Rydén, éd. J.O. Rosenqvist, [Acta Universitatis Upsaliensis 6], Uppsala 1996, 25-47.

 ————— « L’empereur et le théologien: à propos de la translation des reliques de Grégoire de Nazianze (BHG 728) » in Aetos. Studies in honour of Cyril Mango, éd. I. Hutter et I. Sevcenko, Stuttgart, Leipzig 1998, 137-153.

 ————— « Construire une nouvelle Jérusalem: Constantinople et les reliques » in L’Orient dans l’histoire religieuse de l’Europe, éd. M.A. Amir-Moezzi et J. Scheid, Turnhout 2000, 51-70.

 ————— « L’empereur hagiographe. Remarques sur le rôle des premiers empereurs macédoniens dans le culte des saints » in L’empereur hagiographe. Culte des saints et monarchie byzantine et post-byzantine, éd. P. Guran et B. Flusin, Bucarest 2001, 29-54.

 ————— « Un hagiographe saisi par l’histoire: Cyrille de Scythopolis et la mesure du temps » in The Sabaite Heritage in the Orthodox Church from the fifth century to the present, éd. J. Patrich, Louvain 2001, 119-126.

 ————— « Le serviteur caché ou le saint sans existence » in Les Vies des Saints à Byzance, éd. Odorico P. & Agapitos P. A., Paris 2004, 59-72

Follieri E., « Santi occidentali nell’innografica bizantina » in Byzantino-Sicula II. Miscellanea di scritti in memoria di Giuseppe Rossi Taibbi, [Istituto Siciliano di Studi Bizantini e Neoellenici, Quaderno 8], Palerme 1975, 209-259.

 ————— « Il culto dei santi nell’Italia greca » in La chiesa Greca in Italia dall’VIII al XVI secolo, [Italia Sacra, 20-21], 3 vols, Padoue 1973, 2:553-78.

 ————— « Gli apellaviti dei persecutori nel Sinassario di Costantinopoli », Ἐπετηρὶς Ἑταιρείας Bυζαντινῶν Σπουδῶν 39-40 (1972-1973), 346-372.

Forlin Patrucco M., Modelli di santità e santità episcopale nel IV sec. L’elaborazione dei padri cappadoci,  Modelli di santità e modelli di comportamento (Tur Rosenberg, 1994), 65.

Franchii de’ Cavalieri P., Scritti agiografici I-II, [Studi e Testi, 221-22], Vatican 1961.

Frank G., The Memory of the Eyes. Pilgrims to Living Saints in Christian Late Antiquity. Berkeley, Los Angeles, Londres 2000.

Frend W. H. C., Martyrdom and Persecution in the Early Church, Oxford 1965.

Frolow A., La Relique de la vraie croix. Recherches sur le développement d’un culte, [Archives de l’Orient Chrétien 7], Paris 1961.

 ————— Les reliquaires de la vraie croix, [Archives de l’Orient Chrétien 8], Paris 1965.

Gaiffier de B., « Réflexions sur les origines du culte des martyrs », La Maison Dieu 52 (1957), 19-43.

 —————  Études critiques d’hagiographie et d’iconologie, Bruxelles 1967.

Gédéon M., Bυζαντινὸν Ἑορτολόγιον Mνήμαι τῶν ἀπὸ τοῦ Δ΄ μέχρι μέσων τοῦ IE΄ αἰώνος ἑορταζομένων Ἁγίων, Constantinople 1899.

Gédéon M, Fountoulis I., Vergotis G., Ἁγιοποιήσεις. Tὸ καθεστὼς τῆς ἐν ἁγίοις συναριθμήσεως, Thessalonique 1984.

Giankou Th X., Xειρόγραφα Nεομαρτυρολογικὰ Kείμενα στὴν Bιβλιοθήκη τοῦ Kυριακοῦ τῆς Σκήτης τῆς Ἁγίας Ἄννης, Athènes 1995.

 ————— « Ὁ κύκλος τῶν ἑορταζομένων Ἁγίων καὶ οἱ κύπριοι Ἅγιοι. Προσέγγιση τῆς τάξεως μὲ βάση τοὺς κανόνες καὶ Λεξιονάρια », Congrès de Leucosie 2000.

Giannarelli E., Women and miracles in Christian biography (ivth-vth centuries), Stud. Patr. 25 (1993), 376-380.

Giannopoulos, P., « Pérégrinations et pèlerinages dans l’hagiographie byzantine », in Romerias y Peregrinaciones (Cuadernos del CEMYR 6) (1998) 27-62.

 ————— « Greek Byzantine Collections of Miracles. Chronological and Bibliographical survey » Symbolae Oslonenses 74 (1999) 195-211.

Glabinas A., Oἱ Nεομάρτυρες τῆς Tουρκοκρατίας, Kathérinie 1997.

Goraïnof I., Les fols en Christ, Paris 1981.

Grabar A., Martyrium. Recherches sur le culte des reliques et l’art chrétien antique, 2 vols., Paris 1946.

Griffe E., Les persécutions contre les chrétiens aux ier et iie siècles, Paris 1967.

Griffith, S. H., « Christians, Muslims, and Neo-Martyrs: Saints’ Lives and Holy Land History » in Sharing the Sacred. Religious Contacts and Conflicts in the Holy Land éd. A. Kofsky et G. Stroumsa, Jérusalem 1998, 163-207.

Guran P. et Flusin B., L’Empereur hagiographe. Culte des saints et monarchie byzantine et post-byzantine. Actes des colloques internationaux “L’empereur hagiographe” (13-14 mars 2000) et “Reliques et miracles” (1-2 novembre 2000) tenus au New Europe College, Bucarest 2001.

Guran P., « Invention et translation des reliques ― Un cérémonial monarchique? », Rev. Ét. sud-est européennes 36 (1998), 1-4, 195-229.

 ————— « Aspects et rôle du saint dans les nouveaux États du “Commonwealth byzantin” (Xle-XVe siècles) » in Pouvoirs et mentalités. Hommage au Prof. Alexandru Dutu, éd. Vlad L., Bucarest 1999, 45-69.

Hackel (éd.), The Byzantine Saint, [14th Symposium of Byzantine Studies. University of Birmingham, Studies Supplementary to Sobornost 1980], Oxford 1981 (2e éd. Crestwood, NY 2000).

Halkin F., « Le Synaxaire Grec de Christ Church à Oxford », Anal. Boll. 66 (1948), 74-90.

 ————— « Distiques et Notices propres au Synaxaire de Chifflet », Anal. Boll. 66 (1948), 26-31.

 —————  Études d’Épigraphie Grecque et d’Hagiographie Byzantine, Londres 1973.

 ————— Inédits Byzantins d’Ochrida, Candie et Moscou, [Subsidia Hagiographica 38], Bruxelles 1963.

 ————— Recherches et Documents d’Hagiographie Byzantine, [Subsidia Hagiographica 51], Bruxelles 1971.

 —————  Légendes Grecques de Martyres Romaines, [Subsidia Hagiographica 55], Bruxelles 1973.

 —————  Saints Moines d’Orient, Londres 1973.

 ————— Martyrs Grecs iie-viiie s., Londres 1974.

 ————— Dix Textes Inédits Tirés du Ménologe Impérial de Koutloumous Édition princeps et traduction française, [Cahiers d’Orientalisme 8], Genève 1984.

 ————— Le Ménologe impérial de Baltimore. Texte grec et traduction française, [Subsidia Hagiographica 69], Bruxelles 1985.

 ————— Saints de Byzance et du Proche-Orient. 16 textes grecs inédits, 10 Vies ou Passions sans nom d’auteur et 6 discours de Nicétas de Paphlagonie [Cahiers d’Orientalisme 13], Genève 1986.

 ————— Hagiologie byzantine. Textes inédits [Subsidia Hagiographica 71], Bruxelles 1986.

 ————— Hagiographica Inedita Decem E codicibus [Corpus Christianorum Series Graeca 21], Turnhout 1989.

Hannick C., « Hagiographie : Orthodoxe Kirchen » in Theologische Realenzyklopädie XIV, 371-377, Berlin 1985 (biblio.).

Harnack A., Die Mission und Ausbreitung des Christentums in den ersten drei Jahrunderten, Wiesbaden4 1925.

Harissadis C., « La reconnaissance des saints dans l’Église orthodoxe selon la procédure du Patriarcat Œcuménique » in Saints et Sainteté dans la Liturgie,  pp. 119-127.

Hausherr I., « Biographies spirituelles (Byzance) » DSpir. I, 1634-1646.

Hawley J. (éd.), Saints and Virtues, Berkeley 1987.

Head Th. (éd.), Hagiography and the cult of Saints, [Cambridge Studies in Medieval Life and Thought 14], Cambridge 1991.

Head T. et Noble T. éd., Soldiers of Christ: Saints and Saints’ Lives from Late Antiquity and the Early Middle Ages, University Park, PA, Pennsylvania State University Press 1994.

Hefferman Th., Sacred Biography. Saints and their Biography in the Middle Ages, Oxford 1989.

 Ἑλληνες Nεομάρτυρες 1453-1821, [A΄ Συνέδριο γιὰ τοὺς Ἁγίους Nεομάρτυρες (1453-1821),], Lidoriki 1998.

 Heroes of the Orthodox Church: New Saints, 8th-16th c., Symposium tenu à l’Institut de Recherche Byzantine du Centre de Recherches Scientifiques d’Athènes, 1999.

Hertling L. « Canonisation », DSpir. II, 77-85.

Högel, C., « Literary Aspects of Greek Byzantine Hagiography. A Bibliographical Survey », Symbolae Osloenses 72 (1997) 164-171.

Hœgel, C., « The redaction of Symeon Metaphrastes: Literary aspects of the Metaphrastic martyria » in C. Hœgel, Metaphrasis. Redactions and Audiences in Middle Byzantine Hagiography, Univeristy of Bergen (Norvège) (KULTs skriftserie 59), Oslo 1996, 7-21.

—————, Symeon Metaphrastes. Rewriting and Canonization, Copenhagen 2002.

Holl K., « Die schriftstellerische Form der griechischen Heiligensleben », [Gesammelte Aufsätze II], Tübingen 1928, 249-269.

Hollingswurth, P., The Hagiography of Kievan Rus’. [Harvard Library of Early Ukrainian Literature, Engl. Transl. 2] Cambridge Mass. 1992.

Howard-Johnson J. et Hayward P. A. éd. The Cult of Saints in Late Antiquity and the Middle Ages. Essays on the Contribution of Peter Brown, Oxford 1999.

Hussey J.M., The Orthodox Church in the Byzantine Empire, Oxford 1986.

Ivanov, S. A., « From “Secret Servants of God” to “Fools for Christ’s Sake” in Byzantine Hagiography », Viz. Vrem. 55 (80) (1998) 2, 188-194.

Ivanov, S. A., Holy Fools in Byzantium and Beyond, Oxford 2006.

Janin R., La Géographie ecclésiastique de l’Empire byzantin, T. 1 : Le siège de Constantinople et le Patriarcat Œcuménique, T. 3 : Les églises et les monastères, Paris2 1969.

 ————— Les églises et les monastères des grands centres byzantins, Bithynie, Hellespont, Latros, Galèsios, Trébizonde, Athènes, Thessalonique, Paris 1975.

Jolivet-Lévy C., Kaplan M. et Sodini J-P. éd., Les saints et leurs Sanctuaires à Byzance, [Publications de la Sorbonne], Paris 1993.

Jouassard G. « Aux origines du culte des martyrs dans le christianisme », Revue des Sciences Religieuses 39 (1951), 362-367.

Juvenal Bishop of Kolomna, « On the Canonisation of Saints », Journal of the Moscow Patriarchate 2, 1990, 11sq.

Kalogérou I. O., « Ὁ χριστοκεντρικὸς χαρακτὴρ τῆς διακρίσεως ἁγίων εἰς τὴν ζωὴν τῆς Ἐκκλησίας καὶ τῆς πρὸς αὐτοὺς ἀποδόσεως τιμῆς μὲ τὴν θεὶαν λατρείαν », Ἐπετηρίς Θεολ. Σχολῆς Θεσσαλονίκης 27 (1992), 249-262.

Kantor M., Medieval Slavic Lives of Saints and Princes, [Michigan Slavic Studies, 5], Ann Arbor 1983.

Kaplan M., « Les normes de la Sainteté à Byzance (vie-ixe s.) », Mentalités, 4, 1990, 15-34.

 ————— « L’hinterland religieux de Constantinople: moines et saints de banlieue d’après l’hagiographie », in Constantinople and its Hinterland éd. C. Mango et G. Dagron, Aldershot 1995, 191-205.

————— « Les moines et le clergé séculier à Byzance, v-xiie s. » in Moines et monastères dans les sociétés de rites grec et latin, éd. J.L. Lemaître, M. Dimitriev et P. Gonneau, Genève 1996.

 ————— « Le saint, l’évêque et l’Empereur: l’image et le pouvoir à l’époque du second iconoclasme d’après les sources hagiographiques », Bull. Inst. Hist. belge de Rome 69 (1999), 185-201.

 ————— « De la dépouille à la relique : formation du culte des saints à Byzance du Ve au Xe siècle » in Les reliques : objets, cultes, symboles, éd. Bozoky A. et Helvétius A-M., Louvain 1999, 19-38.

 ————— « Le miracle est-t-il nécessaire au saint byzantin ? », in Miracula et Karâma. [Hagiographies médiévales comparées 2], éd. D. Aigle, Turnhout 2000, 167-196.

 ————— « Le choix du lieu saint d’après certaines sources hagiographiques byzantines », in Le Sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident, [Byzantina Sorbonensia 18], Paris 2001, 183-198.

 ————— « L’ensevelissement des saints : rituel de création des reliques et sanctification à Byzance à travers les sources hagiographiques (ve-xiie s.) » in Mélanges Gilbert Dagron, Travaux et Mémoires 14, Paris 2002, 319-332.

 ————— « Les saints en pèlerinage à l’époque mésobyzantine (viie–xiie siècles) » Dumbarton Oaks Papers 56 (2003), pp. 109-127.

 ————— « Hagiographie et histoire de la société » in Les Vies des Saints à Byzance éd.  Odorico P. & Agapitos P. A., Paris 2004, 25-48.

Kazhdan A., « Hermitic, cenobitic and secular ideals in Byzantine hagiography of the 9th Cent. », Greek Orthodox Theological Review 30/4 (1985), 473-87.

 ————— « Constantinopolitan Synaxarium as a source for social History of Byzantium» in The Christian East. Its institutions and its thought. Papers of the International Scholarly Congress for the 75 Anniversary of the Pontifical Oriental Institute, éd. R. Taft, [OCA 251], Rome 1996, 485-515.

Kazhdan A. & Maguire H., « Byzantine hagiographical texts as sources on art », Dumbarton Oaks Papers 45 (1991), 1-22.

Kazhdan A.P. & Talbot A.M., Dumbarton Oaks Hagiography Database of the 8-10th Cent., [base de données], Washington 1995.

Kee H. C., Miracle in the Early Christian World, New Haven, Conn., 1983.

Key Fowden E., The Barbarian Plain. Saint Sergius between Rome and Iran. [The Transformation of the Classical Heritage 28], Berkeley, Londres 1999.

Kiosopoulou A., Xρόνος καὶ ἡλικίες στὴ Bυζαντινὴ κοινωνία. Ἡ κλίμακα τῶν ἡλικιῶν ἀπὸ τὰ ἁγιολογικὰ κείμενα τῆς μέσης ἐποχῆς (7-11ος αἱ.), Athènes 1997.

Kologrivof I., Essai sur la Sainteté en Russie, Bruges 1953.

Kontakis Ch. éd., Πρακτικὰ Θεολογικοῦ Συνεδρίου εἰς Tιμὴν καὶ Mνήμην τῶν Nεομαρτύρων, Thessalonique 1988.

Kontzevitch I. M., The Acquisition of the Holy Spirit in Ancient Russia, t. 1, Platina CA 1988.

Kountoura-Galake E. (éd.), The Heroes of the Orthodox Church. The New Saints, 8th-16th Cent. International Symposium of The Institute for Byzantine Research, National Hellenic Foundation, Athènes 2004.

Kotsonis Jérôme (archevêque d’Athènes), «Ἀνακήρυξις Ἁγίων», ΘHE 1, 272-273.

 —————  Tὸ ἐνθουσιαστικὸν Στοιχεῖον εἰς τὴν Ἐκκλησίαν τῶν Mαρτύρων, Athènes 1952.

Kyrris C. P., « The Three Hundred Alaman Saints of Cyprus. Problems of origin and identity. A Summary » in The Sweet Land of Cyprus (Papers Given at the Twenty-Fifth Jubilee Spring Symposium of Byzantine Studies, Birmingham 1993), Leucosie 1993.

Labourt J., Le christianisme dans l’empire perse sous la dynastie des Sassanides (224-632), Paris 1904.

Lackner W., « Die Gestalt des Heiligen in der byzaninischen Hagiographie des 9. und 10 Jahrunderts » in The xviith International Byzantine Congress. Major Papers, New York 1986, 523-536.

Laiou-Thomadakis A. E. (éd.), « Saints and Society in the Late Byzantine Empire » in Charanis Studies. Essays in Honor of Peter Charanis, New Brunswick 1980, 84-114.

Lang D. M., Lives and Legends of the Georgian Saints, Londres Oxford, 19762.

Le Boulluec A., « Les schémas biographiques dans quelques Vies spirtituelles des ive et ve siècles: Les itinéraires de l’ascèse » in Le Temps chrétien de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge, iiie-xiiie siècles, Paris 1984, 243-253.

Le Nain de Tillemont I-S., Mémoires pour servir à l’histoire ecclésiastique des six premiers siècles, 16 vols., Paris 1693-1712.

Lequeux X., « Glanures d’hagiographie grecque dans quelques catalogues de manuscrits récemment parus (1) (11) (111) », An. Boll. 110 (1992) 373-392; 112 (1994) 159-176; 113 (1995) 156-178.

 Le Sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident [Byzantina Sorbonensia 18], Paris 2001.

Lot-Borodine M. « Le martyre comme témoignage de l’amour de Dieu d’après Nicolas cabasilas », Irénikon 27 (1954), 157sv.

Lucius E., Les origines du culte des saints dans l’Église chrétienne, Paris 1908.

Luzzi A., Studi sul Sinassario di Costantinopoli. [Testi e Studi Bizantino-Neoellenici 8], Rome Università “La Sapienzia”, Dipartiménto di Filologia Greca et Latina, Sezione Bizantino-Neoellenica, 1995.

 ————— « Un Sinassario-Tipico italogreco sui generis: il Vat.gr. 2046 » in Calabria Bizantina. Civiltà bizantina nei territori di Gerace e Stilo, Soveria Mannelli 1998, 155-164.  

Machitadze Z., Lives of the Georgian Saints, Platina CA 2006.

Magoulas H., «The lives of Byzantine saints as sources of data for the history of magic in the 6th and 7th cent.: sorcery, relics and icons», Byzantion 38 (1967), 228-267.

Malamut E., Sur la route des saints byzantins, Paris 1993.

Malone E., The Monk and the Martyr, The Monk as successor of the Martyr, Washington 1950.

Mandouze A. etc., Histoire des Saints et de la Sainteté Chrétienne, 8 vols., Paris 1984-87.

Maraval P., « Fonction pédagogique de la littérature hagiographique d’un lieu de pèlerinage : l’exemple des Miracles de Cyr et Jean » in Hagiographie, cultures et sociétés, ive-xiie siècle, Paris 1981, 383-397.

 ————— Lieux saints et Pèlerinages d’Orient. Histoire et géographie des origines à la Conquête arabe, Paris 1985.

 ————— Les persécutions durant les quatre premiers siècles du christianisme, Paris-Tournai 1992.

 ————— « Le pèlerinage comme instrument de l’emprise monastique du ive au viiie s. dans l’Orient chrétien » in Questions d’histoire. Orient et Occident du ixe au xve s. [Histoire médiévale et Archéologie], Paris 2000, 57-69.

 ————— « Pèlerins orientaux dans l’Orient byzantin » in Voyages et voyageurs à Byzance et en Occident du vie au xie s. Actes du colloque ... mai 1994, éd. Dierkens A., Sansterre J.-M. et Kupper K.-L., Genève 2000, 273-287.

Martin C., « Aux sources de l’hagiographie et de l’homélitique byzantines », Byzantion 12 (1937); 347-362.

Martin J., Atlas zur Kirchengeschichte, Fribourg Br. 1987.

 Martyrs and Martyrologies, Oxford 1993

Marx J. (éd.), Sainteté et Martyre dans les religions du Livre, [Problèmes d’histoire du Christianisme 19], Bruxelles 1989.

Mayeur J.M., Pietri C et L., Vauchez A, etc, Histoire du christianisme des origines à nos jours, 14 vols., Paris 1998.

McKay Ringrose K., Saints, Holy Men and Byzantine Society, 726 to 843, Ann Arbor 1984.

Meehan B., Holy Women of Russia, San Francisco CA, 1992.

Meinardus O., « A study of the Relics of Saints of the Greek Orthodox Church », Oriens Christianus 53-54 (1970), 130-278.

 ————— Saints of Greece, Athènes 1970.

Mélia E., « Notes sur l’hagiographie et l’hymnographie géorgiennes » in Liturgie de l’Église particulière et Liturgie de l’Église universelle, xxiie Semaine d’Études Liturgiques de Saint Serge (Paris 1975), Rome 1976, 232-244.

Menthon B., L’Olympe de Bithynie, Paris 1935.

Milovic P., Menology, iconographical Researches, [en serbe], Belgrade 1973.

 Mνήμη Nεομαρτύρων, [Actes du Congrès sur les Néomartyrs 17-19.11.1986], Thessalonique 1988.

Moïse moine, Βατοπαιδινὸ Συναξάρι, Monastère de Vatopédi Mont Athos, 2007.

—————, Οἱ Ἅγιοι τοῦ Ἁγίου Ὄρους, Mont Athos, 2008.

Moustakis B. «Tιμὴ Ἁγίων», ΘHE 1, 274-275.

Munitiz J., « Hagiographical Autobiography in the 13th Cent. », Byzantinoslavica 53 (1993), 243-49.

Nectaire de la Pentapole Saint, Mελέτη περὶ τῶν ἁγίων τοῦ Θεοῦ, Athènes 1904.

Nesbitt J.W., « A Geographical and Chronological Guide to Greek Saints Lives », Orientalia Christiana Periodica 35 (1969), 24-46, 443-489.

Nestor Mitropolit Craiovei (éd.), Sfinti Români si Aparatori ai Legii Stramosesti, Bucuresti 1987.

Noret J. « Ménologes, synaxaires, ménées. Essai de clarification d’une terminologie », Anal. Boll. 86 (1968), 21-24.

 The Northern Thebaïd. Monastic Saints of the Russian North, Platina CA 1975

Nourry J. Anargyres et saints guérisseurs dans l’ancienne spiritualité Byzantine. (Doctorat d’études grecques), Université Paris X 1978 (polycopié).

 ————— Guérions, miracles et médecine dans le christianisme orthodoxe: Aujourd’hui comme hier. (Mémoire de maîtrise en Théologie Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge), Paris 2000 (polycopié).

Novakshonoff V. trad., God’s Fools. The Lives of the holy Fools for Christ, Dewdey Canada, 3nd ed, 1997. trad. fr. C. Lopez, La vie des Fols-en-Christ, folie du monde et sagesse de Dieu, éd. La Planette, Banne, 2003.

ODB The Oxford Dictionary of Byzantium, éd. Kazhdan A. P. etc., 3 vols., Oxford New York 1991.

Odorico P. & Agapitos P. A. éd. Les Vies des Saints à Byzance. Genre littéraire ou biographie historique ? Actes du iie Colloque international philologique «EPMHNEIA», Paris 6-8 juin 2002, [Dossiers Byzantins 4], Centre d’Études Byzantines, néo-helléniques et sud-est européennes, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris 2004.

 « Ἡ ἀνάδειξις Ἅγίων ἐν τῇ Ὀρθοδόξῳ Ἐκκλησίᾳ », Ὀρθοδοξία 6 (1931), 281-187.

Ostrogorsky G., Histoire de l’État byzantin, Paris 1977.

Papadopoulos St.,  Διαπίστωσις καὶ διακήρυξις τῆς ἁγιότητος τῶν Ἁγίων, Athènes 1990.

 ————— (éd.), Ὁ Ἅγιος καὶ ὁ Mάρτυς στήν Zωή τῆς Ἐκκλησίας, Athènes 1994.

 —————  « Ἅγιοι καὶ Mάρτυρες. Πῶς λειτουργοῦν στήν Ἐκκλησία », in Tιμητικό τόμο τοῦ Σεβ. Mητροπολίτου Kιτίου κ.κ. Xρυσοστόμου, Larnaka 1998, 721-742.

Papadopoulos Ch., « Περὶ τῆς ἀνακηρύξεως Ἁγίων ἐν τῇ Ὀρθοδόξῳ Ἐκκλησίᾳ », Ἐκκλησία 12 (1934), 332sv.

 ————— Oἱ Nεομάρτυρες, Athènes 19793.

Pargoire J., « Les saints iconophiles », Échos d’Orient 4 (1900-1901), 347-356.

Paschos, P. B.,  Ἄγνωστοι Ἅγιοι, τῆς Ὀρθ. Eκκλησίας, Athènes 1980.

 —————  « Ὁ ἅγιος Νικόδημος ὁ Ἁγιορείτης ὡς ἁγιολόγος », Ἐκκλησία 70 (1993), 71 (1994).

Pavlopoulos P., Ὁ ἅγιος Νικόδημος ὁ Ἁγιορείτης καὶ οἱ Νεομάρτυρες, Mytilène 1996.

Patlagean E., « Ancienne hagiographie byzantine et histoire sociale », Annales ESC 23 (1968), 103-24 [réédité dans Structures sociale, famille, chrétienté à Byzance, Londres 1981].

 ————— « Sainteté et Pouvoir » in The Byzantine Saint, 88-105.

Patlagean E., Riché P. (éd.), Hagiographie, Cultures, Sociétés, iv-xiie s., Paris 1981.

Peeters P., « La canonisation des Saints dans l’Église Russe », Anal. Boll. 33 (1914).

 ————— Le tréfonds oriental de l’hagiographie byzantine, Bruxelles 1950.

Pellegrino M. « Le sens ecclésial du martyre », Revue des Sciences Religieuses 35 (1961), 151-165.

Pérantonis I., Λεξικὸν τῶν Νεομαρτύρων, 3 vols., Athènes 1994.

 ————— « Kατάλογος τῶν Nεομαρτύρων τῶν ἀπὸ τῆς Ἀλώσεως τῆς Kων/πόλεως μέχρι τοῦ ἔτους 1867 μαρτυρησάντων », Θεολογία 60 (1989), 157-166.

Petit L., Bibliographie des Acolouthies grecques, [Subsidia Hagiographica 16], Bruxelles 1926.

Phytrakis I., Λείψανα καὶ τάφοι Μαρτύρων κατὰ τοὺς τρεῖς πρώτους αἰῶνας, Athènes 1955.

————— « Αἱ ἀντιδράσεις κατὰ τῆς τιμῆς τῶν Ἁγίων ἐν τῇ Ἀρχαία Ἐκκλησίᾳ καὶ τὰ αἴτια αὐτῶν », Ἐπιστημ. Ἐπετηρὶς Θεολ. Σχολῆς Παν. Ἀθηνῶν, 1954-55.

Pieralli, L. « Synaxarium Ecclesiae Constantinopolitanae: La famiglia C. », Orientalia Christina Periodica 60 (1994), 399-470.

Pietri C., « Saints et démons : L’héritage de l’Hagiographie antique », in Santi e demoni nell’alto medioevo occidentale (secoli V-XI), [Settimane di studio del centro italiano di studi sull’alto medioevo, 36, Spoleto 1989], t. 1, 15-90.

 ————— « L’évolution du culte des saints aux premiers siècles chrétiens: du témoin à l’intercesseur » in Les fonctions des saints dans le monde occidental (iiie-xiiie s.), [École Française de Rome 149], Rome 1991, 15-36.

PLP Prosopographischen Lexikon der Palaiologenzeit, vol. 1–, Wien 1976–.

PLR The Prospography of the Later Roman Empire, éd. Jones A-H, Martindale M., etc., 2 vols., Cambridge 1971, 1980.

Polsky M., The New Martyrs of Russia, Montreal 1972.

Pratsch T., Der hagiographische Topos. Griechische Heiligenviten in mittelbyzantinischer Zeit. (“Millenium Studien 6”), Berlin 2005.

Pseutogas B., « Ἰωνᾶς ὁ Καυσοκαλυβίτης. Ὁ Βίος καὶ τὸ ἔργο του », in Ἀναφορὰ εἰς μνήμην Μητροπολίτου Σάρδεων Μαξίμου, t. 5, Genève 1989, 399-427.

Rallis, K.M., « Περὶ τῆς τῶν Ἁγίων ἀνακηρύξεως », Ἑκατονταετηρὶς τοῦ Πανεπιστημίου Ἀθηνῶν, Athènes 1938, 305-316.

 ————— « Περὶ τῶν ἁγίων Λειψάνων καὶ τῶν ἐπ’ αὐτῶν νομικῶν σχέσεων », Πρακτικὰ τῆς Ἀκαδημίας Ἀθηνῶν, 13 (1938), 30-42.

Rapp C., « Byzantine Hagiographers as Antiquarians, 7th to 10th centuries », in Bosphorus. Essays in Honour of Cyril Mango, éd. S. Efthymiadis, Byz. Forsch. 21 (1995), 31-44.

Reinsch D.R., « Autor und Leser in frühbyzantinischen hagiographischen und historiographischen Werken » in xviiie Internationl Congress of Byzantine Studies, Major Papers, Moscou 1991, 400-414.

Rodionov O., « The Byzantine Lives of the Saints Hesychasts and Old Russian Hagiography of the 14th-15th c.: Character and Sources of a Parallelism » in xxe Congrès international des Études Byzantines. Pré-Actes, III. Communications libres, Paris Sorbonne 2001, 124.

Rompay L., « Impetuous Martyrs ? The Situation of the Persian Christians in the Last Years of Yazdgard 1 (419-420) » in Martyrium in Multidisciplinary Perspective, Louvain 1995, 363-375.

Ryden L., « New Forms of Hagiography: Heroes and Saints » in The 17th International Byzantine Congress. Major Papers, New York 1986, 537-554.

 ————— « Byzantine Hagiography in the Ninth and Tenth Centuries: Literary Aspects» in Annales Societatis Litterarum Humaniorum Regiae Upsaliensis, Arsbok 1986, 69-79.

 ————— « Fiction and Reality in the Hagiographers’s self representation » in Mélanges Gilbert Dagron, Travaux et Mémoires 14 (2002), 547-552.

 ————— « Literariness in Byzantine Saints’ Lives » in Odorico P. & Agapitos P. A. éd. Les Vies des Saints à Byzance, Paris 2004, 49-58.

 Saints et Sainteté dans la Liturgie, [Conférences de l’Institut Saint-Serge. 33e Semaine d’Études Liturgiques-Paris 1986], Rome 1987.

Sansterre M. « Les saints stylites du ve au xie s., permanence et évolution d’un type de sainteté » in Sainteté et martyre dans les religions du Livre, éd. J. Marx, (Problèmes d’histoire du christianisme 19), Bruxelles 1989, 33-45.

Satran, D., Biblical Prophets in Byzantine Palestine: Reassessing the “Lives of the Prophets”, [Stud. Veteris Testamenti Pseudepigrapha 11], Leiden 1995.

Sauguet J.-M., Premières recherches sur l’origine et les caractéreistiques des Synaxaires melkites (xie-xviie siècles), [Subsidia Hagiographica 45], Bruxelles 1969.

Saxer V., Bible et hagiographie: Textes et thèmes bibliques dans les Actes des martyrs authentiques des premiers siècle, Berne 1986.

 ————— « Hagiographie et archéologie des martyrs » in Martyrium in Multidisciplinary Perspective. Memorial Louis Reekmans, éd. M. Lamberigts, P. Van Deun, Louvain 1995, 11-28.

 ————— Santi e culto dei santi nel martirologi. Centro italiano di studi sull’alto medioevo, [Collectane 14], Spoleto 2000.

Schriffer E., « Metaphrastic Lives and earlier metaphraseis of Saint’s Lives » in C. Hœgel, Metaphrasis. Redactions and Audiences in Middle Byzantine Hagiography, Univeristy of Bergen (Norvège) (KULTs skriftserie 59), Oslo 1996, 22-42.

Seiber J., The Urban saint in early Byzantine social history, [British Archaeological Reports. Supplementary Series XXXVII], Oxford 1977.

Sevcenko I., « Hagiography of the Iconoclast Period » in Iconoclasm éd. Bryer AA. & Herrin J., Birmingham 1977, 120-126.

 ————— « Observations on the Study of Byzantine Hagiography in the Last Half-Century, or Two Looks Back and One Look Forward », Toronto (Canadian Institute of Balkan Studies), 1995.

Sevcenko Patterson, N., Illustrated Manuscripts of the Metaphrastian Menologion, Chicago 1990.

 ————— « The Evergetis Synaxarion and the celebration of saints in twelfth-century art and liturgy » in Work and Worship at the Theotokos Evergetis 1050-1200, éd. M. Mullett et A. Kirby, Belfast 1997, 386-399.

 ————— « Canon and Calendar : the role of a Ninth Century Hymnographer in shaping the Celebration of the Saints » in The Byzantine World in the Ninth Century : Dead or Alive ? éd. L. Brubaker, Aldershot 1999, 101-114.

Sophianos D., Οἱ βυζαντινοὶ ἅγιοι τοῦ ἑλλαδικοῦ χώρου μέσα ἀπὸ τὶς πηγὲς καὶ τὰ κείμενα, [Ὄψεις τῆς βυζαντινῆς κοινωνίας 7], Athènes 1993.

Talbot A M., « Old wine in new bottles. The rewriting of Saint’s Lives in the Palaeologian period » in The Twilight of Byzantium. Aspects of cultural and religious history in the Late Byzantine Empire, Princeton N.J. 1991, 15-26.

————— « Byzantine Women, Saint’s Lives, and Social Welfare » in Through the Eye of a Needle: judeo-Christian Roots of Social Welfare, Kirksville, The Thomas Jefferson Univ. Press 1994, 105-122.

————— « Family Cults in Byzantium: The Case of St Theodora of Thessalonike » in LEIMON. Studies presented to Lennart Ryden, éd. J.O. Rosenqvist, [Acta Universitatis Upsaliensis 6], Uppsala 1996, 49-69.

 —————  trad.  Holy women of Byzantium, [Byzantine Saints’ Lives in translation 1], Washington 1996, 323-333.

 ————— Byzantine Defenders of Images. Eight Saints’ Lives in English Translation, [Byzantine Saints’ Lives in Translation 2], Washington 1998.

 ————— Healing Shrines in Late Byzantine Constantinople, [“Constantinople and its Legacy” Lectures Series, Hellenic Canadian Association of Toronto], Toronto 2000.

 ————— « Les saintes montagnes à Byzance » in Le Sacré et son inscription dans l’espace à Byzance et en Occident [Byzantina Sorbonensia 18], Paris 2001, 263-275.

 ————— « Metaphrasis in the early Palaiologian Period: The Miracula of Kosmas and Damian by Maximos the Deacon » in The Heroes of the Orthodox Church. The New Saints, 8th-16th Cent. éd.  Kountoura-Galake E., International Symposium of The Institute for Byzantine Research, National Hellenic Foundation, Athènes 2004, 227-237.

 ————— « Children, Healing Miracles, Holy Fools: Highlights from the Hagiographical Works of Philotheos Kokkinos (1300-1379) » in Bysantinska Sällskapet Bulletin (Uppsala) 24 (2006), pp. 48-64.

ΘHE Θρησκευτικὴ καὶ Ἠθικὴ Ἐγκυκλοπαιδεία, 12 vols, Athènes 1962.

Trempelas P., Ἡ τιμὴ τῆς Θεομήτορος καὶ τῶν Ἀγίων, Athènes 1999.

Tritos, M.G., « Γενικὰ περὶ Νεομαρτύρων » in Ἀναδρομή, Τιμητικὸν ἀφιέρωμα εἰς τὸν Ἀρχιεπ. Πρ. Ἀθηνῶν Ἰάκωβον Βαβανάτσον, Mégares 1991, 417-430.

Van der Meiren W., « Précisions nouvelles sur la généalogie des Synaxaires byzantins », Anal. Boll. 102 (1984), 297-301.

Van der Meer F. & Mohrmann C., Atlas de l’Antiquité chrétienne, Paris-Bruxelles (sans date).

Van Uytanghe M., « Modèles bibliques dans l’hagiographie » in Le Moyen Âge et la Bible éd. Riché P. & Lobrichon G., [Bible de tous les temps 4], Paris 1984, 449-488.

 —————  « L’origine, l’essor et les fonctions du culte des saints. Quelques repères pour un débat réouvert », Cassiodorus, Rivista di studi sulla tarda Antichita 2 (1996), 143-196.

Varvounis M. G., « Les traditions populaires byzantines dans les textes hagiographiques », Byzantiaka 18 (1998), 151-170.

Viller M. « Les martyrs et l’esprit », Recherches de Sciences Religieuses 14 (1924), 544-551.

 ————— « Martyre et perfection », Revue d’Ascétique et de Mystique 6 (1925), 3-25.

Vlasto A. P., The Entry of the Slavs into Christendom, Cambridge 1970.

Ward B., Miracles and the Medieval Mind: Theory, Record, and Events, 1000-1210, Oxford 1982.

 ————— Signs and wonders. Saints, miracles and prayers from the IVth cent. to the XIVth cent. [Coll. Stud. Ser. 361], Aldershot 1992.

Walter C. The warrior Saints in Byzantine Art and Tradition, Londres 2003.

——――――, « Les sources littéraires des saints guerriers byzantins » in xxe Congrès d’Études byzantines, Paris, Sorbonne 2001.

Ware T. (Kallistos év. de Diokléa), « The Communion of Saints » in The Orthodox Ethos, éd. Philippou A. J., Oxford 1964, 140-149.

————— « What is a martyr », Sobornost 5,1 (1983), 7-18.

————— « The fool in Christ as Prophet and Apostle », Sobornost 6,2 (1984), 6-28.

Wilson S. (éd.), Saints and their cult. Studies in religious sociology, folklore and history, Cambridge 1986.

Wood D. (éd.), Martyrs and Martyrologies, [Studies in Church History, 30], Oxford 1993.

Wyschogrod E., Saints and Postmodernism. Revisionning Moral Philosophy, Chicago 1990.

Young R. D., In procession before the world : Martyrdom as public Liturgy in Early Christianity, Milwaukee 2001.

Zacharias G. P. « La sainteté selon la tradition orthodoxe », Contacts 14 (1962), 159-179.

Zanetti U., « Fêtes des anges dans les calendriers et synaxaires orientaux » in Culto e insedimaneti micaelici nell’Italia meridionale, Bari 1994, 123-349.

————— « Les “Grands Ménées” de Macaire de Moscou : inventaire et sources grecques (1-11 mars) », An. Boll. 116 (1998), 3-4, 331-353.

Zografos A., Les Nouveaux Martyrs 15e-16e s. Essai sur l’expérience religieuse du peuple Orthodoxe sous domination ottomane, (thèse), Strasbourg 1987.

 ————— « Propositions pour une anthropologie du martyre : Martyrs chrétiens dans l’empire ottoman (16e-17e siècles) », Theologia 68 (1998), 454-488.

Zottou-Milotou B. D., Λεξικόν τῶν ἁγίων πάντων τῆς Ὀρθοδόξου Ἐκκλησίας, Athènes 1904.

 


BIBLIOGRAPHIE