Des logements pour les soeurs

Aujourd’hui, cinq soeurs vivent au monastère de la Transfiguration. Elles occupent des cellules qu’elles ont aménagées elles-mêmes à leur arrivée… il y a 22 ans ! Très exiguës, non insonorisées, non isolées et toutes occupées, ces cellules n’offrent plus des conditions de vie convenables à leurs occupantes.

La rénovation de la grange

La construction du catholicon offre l’occasion de changer les choses, en ajoutant un volet logement au chantier. Sur le domaine, une grange inoccupée tombe en ruine : son toit est irréparable et les murs s’effondrent. Aussi ce bâtiment de 24 mètres de long est-il absolument sous-utilisé en servant de chambre froide et de débarras. Le projet prévoit de rénover entièrement la grange pour y installer les moniales et en accueillir de nouvelles. En cohérence avec le catholicon, son architecture s’inspire de celle des monastères athonites, notamment celui de Simonos Pétra avec ses spectaculaires balcons.

Les logements en chiffres

  • 12 cellules de 9 m2
  • 13 mètres : longueur des 2 galeries extérieures
  • 2 parloirs de 13 m2
  • 2 chambre d’infirmerie de 10 m2
  • 1 sacristie de 18 m2
  • 1 accueil de 39 m2 au RdC
  • Des espaces de rangement et de commodités !
Vue aérienne du monastère de la Transfiguration