Début des travaux de construction

Depuis cet été, le chantier du nouveau catholicon (église patronale du monastère) a beaucoup progressé. Des engins de terrassement ont envahi le monastère. Leur montée fut quelque peu difficile, de savantes manœuvres ont permis le franchissement du petit pont en bas du monastère et quelques branches gardent un souvenir douloureux du passage des camions. Mais, signe de la main de Dieu, le jour de la Transfiguration, fête du monastère, une pelleteuse était à l’œuvre, arrachant les premiers godets de terre.

Les travaux se sont poursuivis durant tout l’été. Les premiers ouvrages ont consisté à ouvrir un chemin, derrière l’hôtellerie, pour faciliter l’accès au chantier. Des barrières de sécurité ont été posées pour réserver au chantier une zone non accessible au public et la zone de travaux a été sécurisée. Enfin les travaux de terrassement ont pu commencer à l’emplacement du nouveau catholicon pour aplanir le sol tout autour du chantier et remblayer la partie en pente. La première couche de terre a été récupérée et déposée à l’emplacement de ce qui constituera le futur cloître.

Maintenant l’hiver est là et deux entreprises de terrassement sont à pied d’œuvre pour réaliser et creuser les fondations de la nouvelle église. Le sol dur affleure de terre et il n’y a pas profond à creuser, juste ce qu’il faut pour mettre les fondations hors gel. Pendant ce temps une équipe de maçons a commencé à couler les bétons de propreté et poser le ferraillage des fondations. De grosses toupies impressionnantes vomissent le béton dans les tranchées.

Au monastère, l’hiver s’annonce mouvementé, nous vous en reparlerons.

Les entreprises :

Ferreira Construction, rue des Fougères, Résidence des Causses, 12510 Druelle

Entreprise ARDIBUS (Ardibus Philippe), 38 Avenue Combe Crozes 12340 Bozouls